5 astuces pour bien combiner des polices

Découvrez des astuces qui vont vous aider à combiner facilement vos polices de caractères.

La typographie joue un rôle essentiel pour développer une identité visuelle forte et dégager une bonne impression. C’est l’une des décisions les plus importantes lors de la conception de votre identité visuelle. C’est pourquoi savoir comment combiner des polices de caractères est primordial.

À travers cet article, je vous dévoile cinq astuces qui peuvent vous aider à y voir plus clair dans l’association de vos polices et ainsi créer une impression positive sur votre public cible.

Vous pourrez également retrouver à la fin de cet article, trois sites de polices gratuites à usage personnel et commercial.

LA PSYCHOLOGIE DES POLICES

Il peut être compliqué pour vous de savoir quelles polices choisir si vous ne connaissez pas les différentes catégories qui existent.

Il y a de nombreuses familles de polices, c’est pour cela que je vais évoquer uniquement les 4 catégories les plus courantes : 

Serif, ces polices ont la particularité d’avoir des empattements au bout de chaque caractère, c’est comme ça que vous pouvez facilement les reconnaître. Ce sont des polices qui évoquent la grandeur, la tradition ou encore le respect.

Sans Serif, à l’inverse des polices Serif, les polices Sans Serif n’ont pas d’empattements. Elles sont plus simples et considérées comme plus modernes. 

Scriptes, il y a plusieurs types de polices qui peuvent exister dans cette catégorie. On peut notamment retrouver les polices manuscrites, calligraphiques ou brush. Elles sont facilement reconnaissables car les lettres sont connectées et donnent l’impression que la police a été faite « à la main ».

Décoratives / Fantaisies, ce sont des polices qui peuvent être très différentes les unes les autres mais qui sont généralement assez chargées en éléments. Ce type de polices ne peut être utilisé que pour des titres, avec parcimonie, car elles peuvent vite être illisibles ou rendre l’ensemble trop chargé.

Ces polices ont chacune des significations particulières qu’il est important de prendre en compte lors de votre choix afin de faire passer le bon message. 

Psychologie des polices

COMBINER DES POLICES

1. N'utilisez pas trop de polices différentes

La première astuce pour bien combiner des polices est d’en utiliser un nombre limité. Il peut être tentant d’en utiliser plusieurs car il existe de nombreuses polices qui vous plaisent mais il est primordial de faire un choix. 

En effet, un trop grand nombre de polices différentes pourrait facilement distraire votre lecteur et rendre la composition du texte trop chargée.

Il est recommandé d’en utiliser trois maximum.

Évitez également d’associer des polices « d’ambiance » ou d’époque différentes comme dans l’exemple ci-dessous :

Ne pas combiner des polices d'ambiance différentes

2. Jouez sur la taille et la graisse de la même famille

Comme il est conseillé de n’utiliser que deux ou trois polices différentes, vous pouvez jouer sur la graisse et la taille d’une même police.

Vous serez sûr de ne pas vous tromper et le rendu sera cohérent et harmonieux.

Par exemple, vous choisissez une police dans sa version “bold” pour un sous-titre ainsi que la même police dans sa version « light » ou « medium » pour le corps de texte.

3. Utilisez le contraste

Le contraste est la clé pour combiner des polices correctement. C’est d’ailleurs probablement le conseil le plus important.

Cela signifie que vous choisissez des polices de deux catégories différentes mais qui s’associent de façon harmonieuse.

Les combinaisons les plus utilisées sont généralement une police Serif en titre avec une police Sans Serif en corps de texte ou l’inverse.

Vous pouvez employer des combinaisons moins courantes mais tout aussi efficaces comme une police Scripte en titre et une police Sans Serif en corps de texte, par exemple.

Cependant, je vous déconseille fortement l’usage d’une police Scripte en corps de texte car le contenu sera trop difficile à lire. Cela est aussi valable pour les polices décoratives. Préférez-les pour les titres ou les sous-titres.

4. N'utilisez pas deux polices trop similaires

En référence au conseil précédent, si vous combinez des polices de familles similairesil y aura un gros manque de contraste et le rendu ne sera pas esthétique.

Par exemple, si vous utilisez une police Sans Serif pour votre corps de texte, n’utilisez pas une autre police Sans Serif pour le sous-titre comme dans l’exemple mais privilégiez l’usage de sa version « bold » ou choisissez une autre catégorie de police pour avoir un contraste élevé.

5. Utilisez l'approche

L’approche correspond à l’espace entre les caractères. Elle peut être modifiée dans les logiciels de la suite Adobe, mais aussi sur le web, afin d’aérer les caractères et ainsi renforcer le contraste et la lisibilité du mot.

C’est une astuce que j’utilise très souvent pour mes titres Sans Serif.  En revanche, cela n’est pas possible avec des polices Scriptes par exemple, car le rendu est illisible.

Où trouver des sites de polices gratuitEs ?

Les sites ci-dessous proposent des polices modernes, uniques et moins connues que celles que vous pouvez généralement trouver sur Dafont.

Vérifiez bien les licences avant usage, certaines sont gratuites mais uniquement pour un usage personnel. Assurez-vous que les polices que vous choisirez sont bien libre de droits pour un usage commercial. 

Wildpick.design

Fontspring

Befonts

Vous pouvez également consulter cet article qui recense 9 typographies à télécharger gratuites et libres de droits !

J’espère que cet article vous aura apporté un peu plus de clarté sur la manière de combiner des polices de caractères. Quelles sont celles que vous utilisez pour votre identité visuelle ?

Cet article a 3 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour,
    Merci de mettre à disposition toutes ces infos
    Elles sont très utiles.
    Bonne journée

  2. Avatar

    Merci pour toutes ces précisions vraiment utile

Laisser un commentaire

Fermer le menu
shares