Comment choisir la palette de couleurs idéale ?

Tous les conseils pour trouver la palette de couleurs idéale pour l'identité visuelle de votre entreprise.

La couleur joue un rôle essentiel dans l’identité visuelle d’une marque. C’est un outil puissant en communication, mais trouver la palette de couleurs idéale pour votre identité visuelle peut être un challenge.

Vous avez déjà des difficultés dans votre vie quotidienne à sélectionner les couleurs de vos vêtements ou de votre décoration d’intérieur que trouver la palette de couleurs qui réussira à retranscrire les valeurs de votre marque vous semble être un parcours du combattant. 

Pourtant, en prenant en considération ces quelques conseils ci-dessous, vous réaliserez que cela est plus facile que ce que vous imaginez.

Bien choisir VOS couleurs

La symbolique des couleurs

Chaque couleur a une signification qui lui est propre. Il est important de prendre en compte ce facteur afin de faire passer le bon message. 

La symbolique des couleurs ci-dessous vous donne des pistes à exploiter en fonction de ce que votre entreprise veut communiquer.

En revanche, méfiez-vous si vous travaillez à l’international car certaines couleurs n’ont pas la même symbolique selon les cultures. 

Le secteur d’activité

Il existe des codes dans chaque secteur d’activité par rapport à la psychologie des couleurs ci-dessus. Par exemple, les banques et les assurances emploient généralement du bleu car c’est une couleur qui inspire la confiance et la loyauté. 

Les réseaux sociaux utilisent également beaucoup le bleu car c’est une couleur qui évoque aussi la communication. 

On peut également faire référence au vert qui est généralement utilisé par des entreprises ayant un lien avec l’environnement, le bio et la nature. Même si cela semble cliché, notre subconscient associe automatiquement le vert à l’environnement.

Il est important de vous démarquer de la concurrence dans le choix de vos couleurs mais il faut faire attention à ne pas trop être aux antipodes des couleurs habituelles et enfreindre les codes car votre marque pourrait envoyer les mauvais signaux.

Votre cible

Les couleurs apportent une expérience et un ressenti à vos clients. Par exemple, si vous avez une marque qui a pour vocation de motiver les gens et de les rendre heureux, il est plus judicieux d’utiliser du orange ou du jaune que du noir.

Il faut que vous soyez en mesure de vous projeter dans la tête de vos clients idéaux afin d’imaginer les couleurs qui pourraient les attirer et au contraire, celles qui les feraient fuir.

Vos goûts

Il est évident que vous souhaitez utiliser des couleurs que vous aimez pour votre entreprise, car vous allez les voir tous les jours et qu’elles contribuent à la représentation visuelle de votre marque. 

Vous devez néanmoins prendre du recul par rapport à vos goûts et vous focaliser davantage sur la perception que vos clients auront de votre marque.

Il ne s’agit pas de ne pas du tout prendre en compte vos goûts mais de réussir à trouver un équilibre entre votre cible, la psychologie des couleurs, votre secteur d’activité et vos goûts personnels.

CréeZ votre palette de couleurs

Maintenant que les bases sont acquises, vous devriez avoir une idée globale des couleurs que vous souhaitez utiliser pour votre marque. Il est temps de regarder les différentes étapes pour créer votre palette de couleurs idéale.

1. Rassemblez des images d’inspiration

Je vous conseille dans un premier temps de rassembler des images qui vous inspirent et qui sont reliées à votre entreprise pour en faire un moodboard. 

Normalement, vous devriez retrouver des nuances similaires. Si ce n’est pas le cas, continuez de chercher des images supplémentaires jusqu’à ce que vous ayez un ensemble cohérent. 

Si vous avez les logiciels Photoshop ou Indesign, vous pouvez importer ces images et connaître la référence des couleurs avec l’outil “pipette”.

Il existe également des outils sur internet qui peuvent vous aider à trouver l’inspiration comme Coolors ou Design Seeds.

Vous pouvez aussi directement saisir “Palette de couleurs” dans Pinterest et vous aurez accès à de nombreuses combinaisons susceptibles de vous inspirer.

2. Choisissez votre combinaison

Une fois que vous avez une idée du type de couleurs que vous souhaitez employer pour votre marque, il peut être utile que vous connaissiez la théorie des couleurs afin de déterminer le type de combinaison avec lequel vous souhaitez commencer. 

Quatre types peuvent être distingués :

Les complémentaires

Les couleurs complémentaires sont les couleurs opposées sur le cercle chromatique comme le violet et le jaune ou le bleu et le orange. Ce choix est intéressant pour les marques qui souhaitent utiliser des couleurs pop et vibrantes car il permet de créer un contraste important. 

Complementaires

Les monochromatiques

Elles sont basées sur les tons, les nuances et les ombres d’une seule et même couleur. Ce type de combinaison est adapté à ceux qui souhaitent une marque épurée et minimaliste mais le risque peut être d’avoir un manque de contraste. 

Cependant, il y a peu de risque de se tromper en partant sur ce type de combinaison qui peut être adapté si vous n’êtes pas très à l’aise dans la combinaison des couleurs.

Monochromatique

Les analogues

Ce sont trois couleurs qui sont côte à côte sur le cercle chromatique comme le orange, le rouge et le rose. Cela ajoute un peu plus de diversité que la combinaison monochromatique.

Analogue

Les triadiques

Comme son nom l’indique, la combinaison triadique est le résultat de trois couleurs formées par un triangle. Cela couvre l’ensemble du cercle chromatique et permet d’avoir une diversité de couleurs importante.

Triadique

3. Variez vos teintes

À cette étape, vous devriez avoir une idée de la forme que va prendre votre palette. En moyenne, il est recommandé d’employer six couleurs même s’il n’y a pas vraiment de règles. 

Certaines marques n’en utilisent que deux ou trois tandis que d’autres en ont une dizaine. Libre à vous de choisir le nombre que vous jugez nécessaire. 

En revanche, votre palette doit être constituée de couleurs foncées, médium et claires afin d’avoir un contraste suffisant, ce qui est primordial pour une palette de couleurs réussie.

varier vos couleurs en choisissant des couleurs foncés, médium et claires

4. Choisissez vos couleurs dominantes

Une fois vos couleurs sélectionnées, vous choisirez dans votre palette les couleurs dominantes (celles que vous avez l’intention d’utiliser le plus). Généralement une à deux suffisent mais vous pouvez aller jusqu’à trois. 

Toutes les autres seront vos couleurs complémentaires qui seront utilisées moins fréquemment mais qui apporteront un support à vos couleurs principales.

Et voilà, votre palette de couleurs idéale est créée ! Une fois choisie, essayez dans la mesure du possible de vous y tenir et de ne pas la changer car elle constitue un repère pour vos clients et cela va les aider à reconnaître facilement votre marque.

Avez-vous eu des difficultés lors de la conception de votre palette de couleurs ?

Cet article a 4 commentaires

  1. Avatar

    Merci beaucoup pour cet article ! Parfait pour débuter avec des conseils précieux.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
shares