Comment créer un moodboard ?

Apprenez à créer étape par étape un moodboard (planche d'inspiration) pour votre marque !

Aujourd’hui, je voulais vous parler de l’une des premières étapes de mon processus de création graphique : le moodboard (traduit par planche de tendance en français).

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je pense qu’il est essentiel pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un moodboard de rappeler la définition : le moodboard est une planche qui réunit des visuels pour exprimer un style dans un projet créatif. Il est utilisé en graphisme, dans la mode, la décoration d’intérieur…

Dans mon processus de création graphique, après avoir analysé le questionnaire que j’ai fourni au client, je crée toujours un moodboard afin d’être sûre que j’ai bien saisi sa demande et que je vais dans la bonne direction concernant la création de son identité visuelle. 

C’est une manière très efficace de retranscrire les mots d’un projet en images. Il va donner une idée de l’ambiance, des couleurs, mais aussi éventuellement des typographies, textures et motifs qui seront employés par la suite dans la création de l’identité visuelle.

Vous comprenez maintenant un peu mieux pourquoi c’est utile mais vous devez forcément vous demander : Comment puis-je créer moi-même un moodboard ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Rechercher des images

Avant de débuter, il est essentiel que vous ayez défini une stratégie de marque afin que vous ayez parfaitement connaissance de votre mission, de vos valeurs ou encore de votre cible. Sans ça, il sera compliqué d’avoir un moodboard qui reflète réellement l’identité de votre marque.

La première étape va consister à rechercher puis assembler des images d’inspiration. Je vais vous parler de la manière dont vous pouvez le faire avec un ordinateur et l’usage de Pinterest qui s’avère très pratique, mais vous pouvez aussi découper des images dans un magazine et en faire un collage. Cela dépend vraiment de vos préférences et du rendu que vous désirez.

Les images sur Pinterest ne sont pas libres de droits, cela ne pose pas de problème pour un usage privé. En revanche, vous ne pourrez pas diffuser votre moodboard ce qui peut être contraignant. C’est pourquoi en cas de diffusion et comme alternative je vous conseille Unsplash, Pixabay ou Pexels qui sont des banques d’images gratuites libres de droits.

Vous cherchez à l’aide de la barre de recherche des visuels qui vous inspirent et qui ressemblent à votre marque et à ce que vous souhaitez transmettre à votre audience lorsqu’elle voit votre marque. 

Vous pouvez dans un premier temps renseigner votre secteur d’activité ou des mots-clés plus ciblés directement en relation avec votre marque. 

Vous enregistrez ensuite ces images dans un tableau secret. Le procédé ressemble beaucoup à celui que j’utilise pour concevoir une palette de couleurs.

Ici, j’ai pris l’exemple fictif d’une organisatrice de mariage spécialisée dans l’organisation de mariage champêtre. J’ai cherché dans un premier temps “wedding” pour avoir plus de résultats et j’ai ensuite peaufiné les recherches notamment avec le terme champêtre qui correspond directement à la marque. Les mots-clés qui vous sont proposés peuvent également vous inspirer.

Recherche d'images pour constituer le moodboard

Rassembler les images

Une fois que vous avez réuni suffisamment d’images dans votre tableau, la question que vous devriez vous poser est : Qu’est-ce que toutes ces images ont en commun ? Normalement vous devriez retrouver des similarités. Si vous trouvez que certaines d’entre elles ne vont pas avec le style général, vous pouvez les supprimer.  

Dans notre exemple, on peut voir que ce qui ressort le plus est la nature. L’ensemble se marie bien et semble cohérent. On comprend bien le secteur d’activité qui est l’organisation de mariage et le style champêtre est retranscrit.

les images sont rassemblées

Vous n’êtes pas obligé de rassembler des images uniquement dans votre secteur d’activité. Au contraire, il est préférable de sélectionner des images éclectiques afin d’avoir une certaine variété.

Il est important de remplir les descriptions des images brièvement en expliquant les raisons pour lesquelles vous avez choisi telle ou telle image : vous aimiez la couleur, la texture, la typographie… 

Ne vous contentez pas juste de “c’est joli” mais creusez plus. Cela vous permet de définir la raison précise pour laquelle vous la choisissez et en quoi chaque image peut correspondre à votre marque. Essayez également de vous demander pourquoi les visuels sur les images correspondent à votre marque.

description de l'image du moodboard

Trier les images

Vous n’avez pas besoin de toutes les images sélectionnées, vous pouvez en garder une quinzaine, celles qui vous inspirent le plus. Vérifiez que l’ensemble est cohérent, en particulier dans les couleurs. 

Faites un dossier et enregistrez-les où vous le souhaitez sur votre ordinateur. Vous n’utiliserez probablement pas toutes les images mais mieux vaut en garder trop que pas assez.

Créer le moodboard

J’utilise Indesign pour faire le moodboard par habitude, mais vous pouvez tout à fait le faire dans Canva puisque les templates sont déjà prêts et que vous n’avez qu’à insérer vos images.

Il n’y a pas de règles dans l’assemblage de vos photos, il existe quasiment autant de modèles que de moodboard ! C’est là qu’il faut laisser parler votre créativité et essayez plusieurs configurations jusqu’à ce que vous soyez satisfait. 

Si vous n’êtes pas trop inspiré, il existe de nombreux templates en cherchant juste dans google “template moodboard” vous trouverez votre bonheur !

Personnellement j’aime bien quand le rendu semble assez “carré” et organisé comme vous pouvez le voir dans le moodboard que j’ai conçu dans l’exemple ci-dessous. J’ai sélectionné peu d’images par rapport à la sélection de départ. Cela devrait également être votre cas, prenez uniquement les images qui ont un sens et qui reflètent le mieux votre marque. 

Le moodboard final

Le moodboard est très utile pour commencer à imaginer des concepts d’identité visuelle. En tant que graphiste, je pourrai difficilement m’en passer car cela m’inspire énormément et me permet d’imaginer des concepts qui correspondent au style de mes clients et à l’identité de leur marque. Comme nous nous mettons d’accord sur le moodboard et le style emprunté, il n’y a pas de désillusion dans la proposition des logos.

Comme vous pouvez le constater, cela est très simple à faire ! Il n’y a pas vraiment de règles, chacun est libre de le faire comme il le souhaite et peut l’adapter à n’importe quel secteur d’activité. La seule chose importante et de s’assurer que le tout soit cohérent, aussi bien dans le style choisi que dans les couleurs.

Cet article a 3 commentaires

  1. Avatar

    Merci beaucoup pour ce contenu simple mais de qualité !

  2. Avatar

    Merci pour cet didactique démarche. La méthode m’intéresse pour l’utiliser dans mes cours et je voudrai savoir s’il est possible de m’envoyer le questionnaire ?
    Je vous en remercie et vous souhaite de joyeuses fêtes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
shares