Les erreurs à éviter dans la conception de votre identité visuelle

Les erreurs à ne pas commettre dans la conception de votre identité visuelle.

La conception d’une identité visuelle peut être l’une des tâches les plus ardues pour un créateur d’entreprise qui n’a pas d’expérience dans le domaine. 

C’est la raison pour laquelle je partage avec vous quelques erreurs courantes dans la création d’une identité visuelle que vous pouvez facilement éviter.

1. Se contenter uniquement d’un logo

Et penser que cela sera suffisant. Oui le logo est important, car c’est la représentation visuelle de votre marque, mais seul, il ne représente pas grand chose. Certaines marques ont par exemple, une palette de couleurs plus facilement reconnaissable que leur logo.

Concevoir une identité visuelle est un vrai processus qui demande du temps et de la réflexion. Cela englobe tout ce que vous souhaitez communiquer à vos clients et il ne faut pas sous-estimer son impact. 

Elle inclut tout : les couleurs, les typographies que vous allez choisir, les éléments graphiques ou encore les photographies.

Votre logo est seulement un élément de ce processus. Il est le point de départ qui va faciliter la conception des autres éléments visuels afin de rendre l’ensemble cohérent. 

2. Acheter un logo en kit

Vous pouvez acheter sur certaines plateformes, des logos personnalisables où la seule chose que vous changez est le nom de votre marque. Cela n’est pas une bonne idée. 

Même si cela peut être tentant car le prix est abordable et que vous avez un logo en cinq minutes, ce logo pourrait porter préjudice à votre marque sur le long terme.

Il n’est pas personnel, il ressemble à des milliers d’autres que l’on peut trouver sur internet et surtout, il ne véhicule pas les valeurs, la vision et la personnalité de votre marque qui sont des éléments cruciaux à prendre en compte dans la conception d’une identité visuelle.

3. Changer votre identité visuelle régulièrement

Votre identité visuelle doit être conçue pour la vie. Ou presque. L’une des erreurs les plus courantes est de changer de logo trop fréquemment. Lors de la conception de votre identité visuelle, vous devez penser sur le long terme et déterminer si celle-ci sera toujours pertinente dans quelques années. 

Si dès le départ votre identité visuelle a été conçue dans le respect de vos valeurs, de votre vision et de la personnalité de votre marque, il n’y a aucune raison pour que vous en changiez. 

Votre logo peut évoluer et peut être légèrement modifié au bout de quelques années pour le moderniser, mais vous devriez éviter de changer complètement de direction.

Prenons un exemple connu, la marque Coca-Cola qui possède le même logo depuis les années 1900. Il a évolué mais le style est resté le même et les consommateurs sont capables de reconnaître l’identité visuelle de la marque dans le monde entier.

4. Suivre les tendances

Les tendances s’essoufflent très rapidement et elles sont vues de partout et chez tout le monde. Ce n’est pas ce que vous voulez pour votre marque. Vous avez besoin d’une identité visuelle intemporelle, différente des autres et qui sera toujours d’actualité dans quelques années.

C’est pourquoi vous devriez analyser chaque élément de votre identité visuelle et vous demandez s’ils seront toujours appropriés dans six mois ou un an.

5. Vouloir précipiter les choses

Si votre entreprise est importante pour vous, vous devriez investir le temps nécessaire dans la conception de votre identité visuelle. Comme je l’ai dit auparavant, c’est un processus complet qui prend du temps. 

Soyez sûr de travailler avec quelqu’un qui prendra le temps d’identifier ce dont vous avez besoin pour votre marque et qui saura vous faire des propositions appropriées.

Vous serez ravi d’avoir patienté un peu plus longtemps pour un résultat à la hauteur de vos attentes et pour une identité visuelle que vous garderez très longtemps.

6. Trop suivre vos goûts

Parfois, nous avons tendance à faire des choix par rapport à ce que l’on aime plutôt que par rapport à ce qui est adapté. C’est tout à fait normal, mais vous devriez penser à votre cible idéale avant de suivre vos goûts personnels.

Si vous ne l’avez pas encore déterminée, vous devriez prendre le temps de vous asseoir avec une feuille et un stylo, ou devant votre ordinateur et réfléchir à quelle est votre cible idéale. 

Soyez le plus précis possible et vous pourrez ensuite réfléchir à votre identité visuelle par rapport à votre cible. Quelles sont les couleurs, les typographies, les valeurs qui vont l’attirer vers votre marque et qui vont lui donner envie d’acheter vos produits ou vos services. 

Vous devriez également prendre en compte le secteur d’activité dans lequel vous évoluez. Si vous trouvez une police en particulier qui vous plaît énormément, celle-ci n’est peut-être pas appropriée pour votre marque. C’est là qu’il faut prendre du recul par rapport à vos goûts. 

Si cela peut vous aider, j’ai évoqué la psychologie des polices dans mon article sur la combinaison des polices que vous pouvez retrouver juste ici

Il doit néanmoins avoir une certaine balance entre votre cible et vos goûts. Votre marque doit refléter votre personnalité et ne doit pas être aux antipodes de qui vous êtes. Il faut juste trouver le bon équilibre.

Le meilleur moyen d’anticiper ces erreurs est de définir en amont une stratégie de marque pertinente. Il est essentiel que vous sachiez avec précision ce qui rend votre entreprise unique, ce qui vous démarque de la concurrence, quelles sont vos valeurs, votre positionnement, votre histoire, votre mission, vos objectifs… 

Une fois que vous avez bien en tête tous ces éléments, engagez un graphiste compétent qui saura comprendre votre marque et concevoir une identité visuelle cohérente et pertinente.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
shares